JOURNAL D'ÉMOIS

dimanche 15 avril 2007

Miam la VIE !!!!

le nouveau né

D'zolée pour les yeux rouges.
Mais... personne ne va te prendre pour un lapin italien,
Promis !!!
(merci)
Rémi Girard

Louise Forestier



Rafaële Germain
Steve Proulx


euuuuh... cé ki ça ?





Jean Barbebel être humain, vrai , fort. Intègre de l'âme à la tête !!



»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»»






Miam la vie !

Z’êtes là, elle arrive avec un test. La vie teste.

On gruge les freins, dévale une pente,
sans ski sans neige.
Des roches dans l’cœur,
les mains sous les poches.
Une veine qu’on a pas juste un visage à mouiller...
Des yeux ouverts.
Des zygomatiques qui refusent
l’Arrêt Stop proposé.

La vie teste.

On gagne à être voulu.
Défrise, déride, décide.
Des chœurs dans l’âme…
Les crues beautés s’installent
Avec du doux Piano Piano
14 avril 2007 maudit beau samedi !!!!
Elle revient la vie, avec le résultat.
.La vie teste.
On gagne le plaisir de lire des poésies
sur les lèvres de quelqu’un.
Un ami, un amour, un enfant.
Une vieille Peugeot 1960 démarre son moteur, l’air de dire…
« Kiss que j’t’aime »
Hé !

Jour joie. Lancement de
Histoires de… récits radiophoniques
Des mercicaces à
Jean Barbe de Leméac
Éric Fourlanty et Juliette Huer ,
initiateurs du projet ici au Québec.
À Paul Auster (oui ! oui ! le vrai)
de qui l’idée est venue de son New York…

Du sourire à Franco Nuovo, animateur de l’émission
où la plupart des récits ont trouvé leur chemin jusqu’à l’auditeur.


Aux auteurs, aux amoureux de la Vie !!!!
À Jean Gagnon, réalisateur de l’émission.
Puis, certes !! à tous les accueillants, les recherchistes et collaborateurs.
photos par Jacques Desmarais





14 commentaires:

Anonyme a dit...

et aussi, une révérence à Jeanette Bertrand, très chouette vieille dame.
marie.

In-Quiétude a dit...

Un Vendredi noir puis un Samedi ensoleillé. Je suis très heureux pour toi.
Bref continu de manger la vie à pleine dent mais avec modération!!!

Nina louVe a dit...

Marie: Ouais, une sacrée belle madame cette Jeannette.

In-Quiétude: T'es sûr que je doive modérer mes ardeur por la vida ? Noooooooon. Nenni. (sourires)

Onassis a dit...

Félicitations Nina. Fier de toi...(belles photos, Jacques:))

lam a dit...

bravo louve , quelle belle équippe c'est beau de voir des beaux mordants comme vous , ça coule , ça coule on est prend de la graine qui se fissure en entremaille et ouvre le vert tendre qui frémit et pousse pousse hors de la carcasse grande bleeu_ et se déroule les pieds bien arrimés le corps en ressort entortilloné et comme un beau diable s'éjecte hors de la carcasse en propulsant aux brindilles endormies ce beau chant poignant etoffe du bruissement de l'eau qui clapote aux pierre immergées aux herbes qui sifflotent au passage de l'ondulante carresse chamaille l'étincelle de l'écaille anthracite et piaille au levé des deux ailes qui ébroue l'air de rien du calme si bruyant de l'eau qui serpente de joie le long de la terre qui s'humecte de vie , au passage ...

carOlinade a dit...

Comme elle est belle "cé ki ça".
Belle artiste et grande dame.
à travers le paysage artistique Montréalais...
ouais!
Bravo!

magwann a dit...

D'une belle beauté altière, " cé ki ça" !

rêveur a dit...

Félicitations, Nina pour cet événement. Je suis très content pour toi et merci pour la photo de la belle rayonnante dame cé ki ça .

superk a dit...

Désolé, je dois pas avoir suivi, mais as-tu publié un texte dans ces Récits radiophoniques?

Massir a dit...

Cé ki ça?
Oh la belle dame!!!!

Fishturn a dit...

Nageoire frôle, tourne autour. Memoire de poisson mais les sons résonnent sous les écailles.
clap clap.

Nina louVe a dit...

Superk : euh... oui.

K, tu m'as même tchikannée de ne pas t'avoir dit tout.

On se croise encore
et tout l'temps,
"maintenow" comme avant,
depuis punk street Dutchie's
jusqu'aux Foufounes Électriques
Bar mythique full musikz
ouaip ! K...
K et Nina, ailleurs et ensemble
Et on finit pas de finir
anonymes étourdis, la nuit du jour
du jour la vie
Fin de parcours...
Quai des Brumes
sur la rue St-Denis
1985 à .... asteur encore
mouillés de virtuel
last et lost
at least a ghost is in touch
"MainteNow"

tout ce temps à se croiser
sans parler de nous
en deux par deux.

Massir: un brin amaigrie par février la p'tite dame... Vous vous plaignez des rondeurs, pas ici. Je retoune au resto de la forêt, y manger l'air et l'amour, entre les trilles de mai et les cocottes tombées des centenaires pins bleus.

Fishturn, attends, j'te ferai clap clap yess mi too, en direct d'Afrique quand tu sortiras toute l'encre sur le papier.

Nina louVe a dit...

permettez ?Rêveur, Miss CarO, Marie 2 RR, Onassis, In-quiétude, Lam et Magwann, je reviens pour faire la bizz avec une pouaizie, ok ?

Téméraire V5.0 a dit...

"cé ki ça" : ça me parait comme du déjà vu. Une belle dame au regard éblouissant, qui s'efforce de retenir un sourire charmeur.